Des dizaines de milliers de manifestants en province

Aller en bas

Des dizaines de milliers de manifestants en province

Message  chtifouinard31 le Mar 4 Oct - 15:53

MARSEILLE (Reuters) - Des dizaines de milliers de manifestants ont défilé dans plusieurs villes de province, à l'appel des grandes confédérations syndicales, pour la défense de l'emploi et du pouvoir d'achat.

A Marseille, ils étaient plus de 100.000, selon les organisateurs, moins de 30.000, d'après la police, à défiler du Vieux-Port à la préfecture, en passant par la Canebière.

"C'est un succès considérable qui va au-delà de nos espérances. C'est une formidable réponse des salariés à un gouvernement qui refuse de les entendre", s'est félicitée Mireille Chiessa, délégué CGT pour les Bouches-du-Rhône.

Les responsables syndicaux avaient pris place derrière une banderole proclamant "Privé-public dans l'unité", mais ce sont les salariés de la Société nationale Corse-Méditerranée (SNCM), menacée de privatisation, et de Nestlé, touchés par des restructurations, qui ont vraiment ouvert côte à côte la marche.

"C'est le triste symbole des emplois qu'on tue dans notre région", a estimé un militant de la CGT.

Parmi les slogans les plus scandés, on pouvait entendre "SNCM, ni à vendre, ni à prendre" et "Non à la casse de nos emplois et de nos statuts".

Les manifestants ont aussi réclamé la démission du Premier ministre, Dominique de Villepin.

Toutes les entreprises en difficulté de la région, publiques ou privées, étaient fortement représentées en tête du cortège, avec notamment les agents du Port autonome de Marseille, en grève depuis huit jours. Une forte délégation représentait aussi les industries métallurgiques du pourtour de l'étang de Berre.

Selon les syndicats, 217 branches professionnelles des Bouches-du-Rhône ont déposé un arrêt de travail, dont 99 dans le secteur privé. Les partis politiques fermaient la marche, le Parti communiste devant les Verts et le Parti socialiste.

BREFS INCIDENTS A AJACCIO

En Corse, à Ajaccio et à Bastia, les salariés de la SNCM ont défilé en tête des cortèges qui ont réuni à chaque fois 10.000 personnes, selon les organisateurs, 5.000, selon la police.

Au port de commerce d'Ajaccio, de brèves échauffourées ont éclaté entre forces de l'ordre et jeunes manifestants, certains cagoulés, qui ont lancé des pierres sur les policiers. Ces derniers ont riposté en tirant des grenades lacrymogènes.

A Bordeaux, de 20.000 à 30.000 personnes ont défilé entre la place de la République et celle de la Bourse, sur les quais, où était prévu un pique-nique géant suivi d'interventions de leaders syndicaux et politiques.

Dans le cortège se trouvaient notamment des enseignants, des agents hospitaliers, des cheminots, des pompiers, mais aussi des salariés du privé, notamment des usines Dassault, du groupe EADS et des usines Ford.

Unis derrière une banderole unitaire, les manifestants ont traversé la ville à l'heure de pointe, provoquant d'importants embouteillages dans une ville où circulaient 25% des bus mais environ 70% des tramways.

A Lyon, 25.000 personnes, selon les syndicats, la moitié, d'après la police, ont défilé en milieu de journée aux cris de "Public, privé, tous ensemble", derrière une banderole proclamant "salaires, emplois, temps de travail, non à la remise en cause des garanties collectives".

Pierre Coquan, secrétaire départemental CGT, a salué "une belle mobilisation, le résultat d'une exaspération d'un grand nombre de salariés qui arrivent mal à joindre les deux bouts et qui vivent une situation de précarisation".

A Grenoble, on comptait 20.000 manifestants, selon les organisateurs, 12.000, selon la police. Quelque 200 salariés de Hewlett-Packard formaient la tête du cortège dans laquelle se trouvait Michel Destot, maire PS de la ville.

A Toulouse, les manifestants étaient 35.000, selon la CGT, 19.000, selon la police. Ils ont défilé pendant deux heures dans le centre-ville.

En Normandie, la police a fait état de 5.200 manifestants au Havre, 1.500 à Dieppe, 1.800 à Evreux. Une importante manifestation était prévue à Rouen dans l'après-midi, en présence de l'ancien Premier ministre socialiste Laurent Fabius. A Cherbourg, 3.400 personnes ont défilé dans le calme, et plus de 5.000 à Caen.

A Paris, le cortège devait partir à 14h30 de la place de la République en direction de celle de la Nation.

Au total, les syndicats tablaient sur plus d'un million de manifestants à travers le pays.

_________________
Chtifouinard31

Dit La Fouine du 31
avatar
chtifouinard31
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 134
Age : 43
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 01/09/2005

La Grade Aventure
Pseudo Guerrier: Aragorn
Age guerrier: 34

Voir le profil de l'utilisateur http://lechtifouinard31.forumactif.fr/portal.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des dizaines de milliers de manifestants en province

Message  Seb le Mer 5 Oct - 10:05

25000 à toulouse à manifester

_________________
Seb
avatar
Seb
Ceinture Jaune
Ceinture Jaune

Masculin
Nombre de messages : 124
Age : 48
Localisation : Auzeville (31)
Date d'inscription : 08/07/2004

La Grade Aventure
Pseudo Guerrier:
Age guerrier:

Voir le profil de l'utilisateur http://lechtifouinard31.forumactif.fr/portal.htm

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum